top of page
  • ATAC

L’ATAC célèbre les nouveaux avantages de l’amendement à l’Accord bilatéral relatif à la sécurité aéronautique (ABSA) entre le Canada et l’UE

L'ATAC cherche depuis longtemps à apporter des modifications à l’ABSA Canada-UE qui permettraient certaines améliorations pratiques importantes de l'accord en matière de maintenance aéronautique. Ces améliorations recherchées sont devenues réalité lorsque le Canada et l'UE ont ratifié l’ABSA révisé le 12 juin 2024. Grâce à cette révision de l'accord bilatéral, les opérateurs et les organismes de maintenance canadiens disposeront de processus plus rationalisés, notamment en permettant l'acceptation mutuelle des travaux sur les composants par les stations de réparation de l'AESA. quel que soit leur emplacement, c'est-à-dire en Europe ou partout ailleurs dans le monde. L'ATAC continuera de plaider en faveur d'une acceptation mutuelle similaire entre le Canada et l'UE via TCAC et l'AESA, pour d'autres activités de maintenance. De la même manière, l'ATAC poursuivra ses efforts pour l'acceptation mutuelle des stations de réparation de la FAA en dehors des États-Unis.

  

L'AC 571-024, numéro 06 a été signée le 14 juin 2024, à l'appui des modifications incluses dans cette révision du BASA. Il est particulièrement intéressant de noter que l'AC 571-024 mis à jour fait désormais référence au BASA révisé avec l'UE au paragraphe 5.3, qui indique également désormais clairement qu'un formulaire 1 de l'EASA (sans double version) est désormais acceptable au Canada.

Le Guide de l’Annexe de Maintenance (MAG) applicable devrait être publié d’ici fin juin ou début juillet 2024.

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page